Non classé

[Garde robe capsule 2017] Juin

Bonjour tout le monde,

Non, vous ne rêvez pas , le blog revit ! J’ai eu un passage à vide cet été, une espèce de faille spatio-temporelle 🙂 Comme si la chaleur, les moustiques et les soirées apéro m’avaient tenue éloignée du clavier (toutes les excuses sont bonnes hein ?)

Bref, c’est la rentrée et je vais essayer de retrouver un rythme normal. Je vous présente donc aujourd’hui avec beaucoup, beaucoup de retard mon projet du mois de Juin.

juin

Nous étions invités début juillet à la célébration de PACS d’un couple d’amis. Une bonne occasion pour se coudre une nouvelle robe ! Je savais déjà quel modèle je souhaitais tester : la robe Opale du livre Grains de couture de celle qu’on ne présente plus : Ivanne Soufflet. Cette robe avait tout pour me plaire : une taille cintrée, une jolie jupe qui tourne, un col trop mignon et ces petites découpes aux épaules. Cela en fait un modèle vraiment travaillé.

Voici donc ma robe :

img_6396.jpg

Le patron

Le patron est donc issu du livre d’Ivanne Soufflet. Il s’agit d’une robe très ajustée au niveau du corsage avec une jupe en corolle composée de plis creux qui rappelle le style années 50. L’encolure est dégagée mais pas trop. Plusieurs pinces ainsi qu’une découpe en forme de goutte dans le dos ajoutent des jolis détails féminins au modèle.

IMG_6394

Les planches sont fournies en taille réelle du 34 au 46. J’ai réalise la version originale du livre, j’ai uniquement supprimé le nœud en haut du dos car il n’avait pas d’intérêt vu le motif chargé de mon tissu. D’autres versions sont proposées dans le livre pour varier les tenues.

Le patron se compose de 9 pièces pour cette version ; les marges de couture ne sont pas comprises. Avec les options que j’ai prises, il est noté « difficile » en niveau de difficulté.

IMG_6393

J’ai réalisé une taille 40 correspondant à mon tour de poitrine. L’aisance est vraiment minimale, je suis très cintrée dans la robe. A refaire, j’élargirai peut être légèrement au niveau de la taille (en fin de journée comme sur les photos, après un bon repas, le confort n’était plus trop au rendez vous !)

Les fournitures

Le tissu est un coton brésilien ramené de notre séjour à Londres du mois de mai (cadeau pour mes 30 ans ! Merci à mon mari, ma famille et mes amis). En tant que couturière addict digne de ce nom, j’ai voulu faire du shopping tissu là bas ! Déçue par les prix très élevés chez Liberty of London (je m’y attendais mais bon on peut toujours rêver !), je me suis rabattue sur le magasin Shaukat réputé pour avoir des tarifs intéressants sur le liberty. Après y être allés une première fois et nous retrouver devant porte close pour cause de « bank holiday », nous y sommes retournés le dernier jour avant notre départ (merci à mon mari d’avoir accepté de refaire un détour !) dès l’ouverture.

Le magasin regorge en effet de Liberty, pour la plupart ceux qu’on connaît déjà en France. A nouveau, j’ai été déçue. Les prix n’étaient pas plus intéressants que ce qu’on pouvait obtenir en France, j’ai été très étonnée. J’ai tout de même trouver ce joli coupon de coton, imitation liberty. La vendeuse nous a indiqué qu’il s’agissait d’un coton brésilien. Il est très doux comme le liberty. J’en ai utilisé environ 1,60m sachant que j’ai raccourci la jupe.

IMG_6391

La réalisation 

J’ai réalisé cette robe sur plusieurs sessions de couture. Tout s’est très bien passé, je n’ai rencontré aucune difficulté. La marche à suivre est très détaillée comme toujours chez Ivanne Soufflet. Il faut être assez précis sur les découpes du dos pour que ce soit joli, surtout au moment de surpiquer. L’autre difficulté réside dans la pose de la fermeture éclair invisible (pas vraiment invisible dans mon cas d’ailleurs mais j’ai eu la flemme de recommencer 😦 ). A part ça, elle a été très agréable à réaliser.

IMG_6392

Le rendu

Je n’ai eu que des compliments sur ma robe lors de cette journée donc c’est que le résultat est là ! Ce type de robe cintrée est en accord avec ma morphologie. Je préfère tout de même les robes qui me cachent les épaules et le haut des bras. Au niveau de la longueur, je l’ai volontairement faite courte. Bref, je suis plutôt contente.

Petit point non négligeable à noter : les tailles et l’emplacement des gouttes sont pensés pour qu’on ne voit pas le soutien gorge dans le dos. C’est très appréciable pour les personnes comme moi qui ne peuvent pas ne pas en mettre !

IMG_6395

A refaire ? 

Pas dans l’immédiat. Ce n’est pas le type de vêtements que je porte au quotidien, elle fait un peu trop « habillée » pour moi. Mais si une autre occasion se présente, je me tournerai volontiers à nouveau vers ce modèle !

A bientôt ,

Sarah

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s